Dimiblog, du snap vérifié

Un voyeur arrêté – caméra cachée en dessous des jupes

L’histoire se passe fin mars en Californie. Les faits sont relayés par la NBC Los Angeles.

En mars dernier, un homme de 25 ans prenait des vidéos en dessous des jupes des femmes dans un magasin de vêtements faisant partie d’une chaîne connue : le TJ Maxx.

Une femme habillée en robe courte dénommée Christina a appelé la police pour dire qu’on la filmait. En effet, homme équipé d’un téléphone portable de type smartphone la suivait partout et envahissait son espace. Jusqu’au moment où elle a été bloquée dans une allée et n’a pu plus s’échapper. Elle a alors calmement appelé la police.

Les agents ont retrouvé plusieurs vidéos chez le jeune homme, prises dans des magasins mais également issues de maison privées.

Ci-dessous une capture de la vidéo voyeur dans laquelle on peut remarquer que le voyeur approche.

L’article ne dit pas si une photo de la culotte a pu être immortalisée.

Ci-dessous la photo de Brian, le voyeur. En anglais on appelle cela un « peeping tom ». Il est à présent à la disposition de la justice. Pour l’heure on ne sait pas ce qu’il est advenu de son hypothétique condamnation.

Voici Christina, la victime qui a permis de faire arrêter le voyeur.

Ce que je pense de toute cette histoire?

Filmer en dessous des jupes des filles c’est mal, on est bien d’accord.

Si on analyse comment l’info a été traitée, on peut voir que le nom du voyeur est complètement divulgué alors que la victime -à qui on a donné le droit de parole-, n’a pas eu son nom mentionné. Elle n’a pas l’air préoccupée. Si ça tombe, elle est même flattée qu’un type soit venu immortaliser ses parties intimes. Car franchement elle est plutôt bien en chair.

La journaliste offre même à la femme la possibilité de dire quelque chose au voyeur et elle réponds : « je suis plus intelligente que toi, tu as choisi la mauvaise personne »

Est-ce que le voyeur a eu un droit de réponse? On ne sait pas.

La vidéo du reportage complet (il y aura d’abord une pub de 15 secondes).

Il est quand même beaucoup plus facile d’aller mater des filles sur des sites showcams plutôt que d’aller partir à la pêche aux culottes, acte répréhensible de surcroît. Sur des sites comme xlovecam vous pouvez demandez aux filles ce que vous voulez et elle le font.

Vous voulez qu’elles marchent en minijupe avec la webcam qui filme la culotte? Pas de problème c’est possible.

En plus qui y a en permanence au moins 200 filles connectées. Donc plus la moindre excuse pour aller prendre des photos sous les jupes des filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 
Publicités